liens
interviews
audio
 

L'histoire révèle son vrai visage lorsque l'on connaît le dessous des cartes, c'est à dire les agissements non officiels des services secrets, leurs opérations vaseuses et leur insatiable appétit de pouvoir. Bien entendu, les hommes et les partis politiques, les grandes instances internationales, au nom du bien de l'humanité ont redéfini les grandes priorités de la vraie démocratie : sécurité et prospérité. On en arrive alors à une sorte de totalitarisme mou. Avec le thème de la sécurité pour tous, jamais on aura autant communiqué sur "les ennemis de la démocratie" et installer de telles peurs que l'on envie presque un modèle de société totalitaire. Avec la prospérité, le seul modèle de bonheur proposé repose sur la consommation et le pouvoir de consommer qui n'a jamais été aussi mal partagé. De plus l'abondance de l'information amène paradoxalement à une sorte d'appauvrissement parce qu'il y a excès et donc impossibilité de choix. Les derniers documents de travail des "thinks tank", des penseurs de la Rand et stratèges du Pentagone confirment que notre sécurité sera assurée par le développement de deux secteurs : les armes non mortelles (document Revolution in Military Affair), les armes psychotroniques d'une part et la militarisation de l'espace (programme Vision 2020). Est-ce bien là "le meilleur des mondes"?

 

 

 


haut de page

accueil    nous contacter   liens